• Céline

Gîte à abeilles sauvages

Dernière mise à jour : 17 avr. 2020

Apprendre à construire un gîte utile et efficace !


Dans votre jardin, sur votre balcon, ou sur un mur bien exposé, vous trouverez l’endroit approprié pour y installer un gîte à abeilles qui vous permettra d’observer la nidification de certaines abeilles sauvages.


Installation du gîte à abeilles Un emplacement ensoleillé (Sud, Sud-Est) est à privilégier. Il faut qu’il soit aussi protégé du vent et de la pluie. Pour cela vous pouvez l’orienter vers le sens opposé aux vents et pluies dominantes ou en l’adossant à un mur.

Les matériaux de remplissage du gîte à abeilles : Des tiges creuses ou à moelle tendre Les tiges de plantes offrent des refuges pour de nombreux auxiliaires des jardins. Pour remplir vos gîtes à abeilles, vous pouvez récupérer des tiges dans votre jardin ou alentours, de diamètre interne inférieur à 12mm.

Du bois percé Les cavités creusées par les coléoptères dans le bois mort sont parfois utilisées par certaines abeilles pour y pondre leurs œufs, mais aussi par d’autres insectes. Il est possible de reproduire ce processus en perçant soi-même des trous dans le bois stocké. Pour cela, on fera varier les diamètres des trous de 3 à12 mm sur une profondeur de 10 à 20 cm, avec une légère inclinaison vers le bas pour éviter que l’eau de pluie ne pénètre. Attention de ne pas percer l'écorce afin que la cavité reste à l’abri de la lumière sur toute la longueur. Faire aussi attention à laisser un espace entre chaque galerie. Privilégier des essences de bois dur. Mais surtout du bois non traité.


Règles d’or pour les matériaux * Utilisez les tiges creuses de berce, de bambou, de roseau ou de paille. Les rameaux de sureau, buddleia, fusain, ronce, rosier et framboisier feront l’affaire pour les tiges à moelle. Coupez systématiquement l’une des extrémités juste après un nœud, car l’une des deux doit être bouchée. Si l’abeille aperçoit du jour au fond de la tige, elle n’y pondra pas. De même, chacune d’entre elles doit être bien calée. * Préférez du bois sec et dur pour la bûche à percer, comme le chêne, le hêtre, le châtaignier, le charme ou l’acacia. Pins et sapins sont à éviter, car ils gonflent à l’humidité. * Ne prenez pas du bois traité pour faire la construction * Il faut absolument ébarber les entrées et les cavités pour éviter toutes blessures à l’abeille.




Pour bien vous présenter tout cela, Aucan vous a préparé un petit tutoriel utile et efficace !


Si vous n'avez pas le matériel chez vous, mais que vous voulez agir pour la biodiversité tout en réalisant une activité nature avec vos enfants, la Chouette Famille Nature vous propose un kit à monter vous même comme dans le tutoriel proposé par Aucan.
Ce kit est vraiment utile et efficace pour les abeilles sauvages.
Plus d'infos ?



106 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout